Coaching, conseil, médiation

Qu’est ce que le coaching ?

Selon la Société Française de Coaching :

Le coaching est l’accompagnement d’une personne ou d’une équipe à partir de ses besoins professionnels pour le développement de son potentiel et de ses savoir-faire.

On peut distinguer trois types de coachings suivant le but poursuivi :

  1. coaching de compétence,
  2. coaching de performance,
  3. coaching d’excellence.

La spécificité de mon coaching

Homme d’expérience, depuis plus de 35 ans au service des entreprises, j’ai exercé plusieurs fonctions. J’ai ainsi pu acquérir une bonne compréhension de la culture des organisations, des mutations sociales et une certaine connaissance des comportements humains.
Dans mon coaching, une large place est donnée à la relation, au processus, à ce qui se passe entre coach et client, avec en arrière plan la prise en compte des profils de personnalité.

Mes outils d’intervention : le Lien/La Loi, l’AT, la Gestalt, la systémique, la roue des états mentaux de Michael Apter, des éléments de PNL…

Ma grande connaissance du monde de l’entreprise et des jeux de pouvoir qui s’y déroulent me permet d’être réaliste et pertinent.
Je suis supervisé dans ma pratique professionnelle et respecte le code de déontologique de la Société Française de Coaching dont je suis membre associé.

Et le team building ?

En français, c’est la « construction d’équipe », ou encore la « cohésion d’équipe ».

Dans ce cas, l’intervention du consultant coach vise à favoriser la croissance d’une équipe pour l’amener d’une « collection d’individus » à une équipe performante partageant des valeurs et une vision commune de l’organisation.

S’appuyant sur le vécu de l’entreprise, le coach intervient :

  • comme un régulateur qui peut gérer l’ajustement des représentations et des processus internes et aider à la résolution des conflits,
  • comme un formateur qui, au moment opportun, fait des apports sur les techniques de management, de communication et d’organisation.

La posture « conseil »

La posture visée est celle de « consultant partenaire », par opposition aux postures de consultant expert et consultant exécutant.

Cette posture convient bien à des thèmes plus orientés « Gestion RH » que management. Exemples :

  • Gestion des compétences,
  • Diagnostic court (ANACT) et évaluation externe d’organismes (médico-social, PME…),
  • Choix d’une convention collective,
  • Conseil professionnel de transition pour cadres et particuliers…

La médiation

La médiation, s’entend de tout processus structuré, quelle qu’en soit la dénomination, par lequel deux ou plusieurs parties tentent de parvenir à un accord en vue de la résolution amiable de leurs différends, avec l’aide d’un tiers, le médiateur, choisi par elles ou désigné, avec leur accord, par le juge saisi du litige.C’est le cadre donné par le médiateur, en accord avec les parties, qui participe à la structuration du processus.

La médiation a toujours existé dans nos sociétés. Les groupes humains ont su inventer des mécanismes qui permettaient de régler le plus paisiblement possible, et sans recours à une justice extérieure, les différends qui surgissaient entre eux. Dans tout conflit personnel ou professionnel, l’utilité d’un tiers neutre qui joue le rôle de conciliateur et d’intermédiaire n’a jamais été niée.

La formation CMAP, Centre de Médiation et d’Arbitrage de Paris, est en soi une garantie de compétence du médiateur.

Le processus

Introduction –> Ecoute réciproque des demandes et positions –> Recherche des intérêts respectifs –> Recherche des solutions satisfaisant au mieux ces intérêts –> Accord